FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Black Mesa (homonymie).
 
« Mon rapport sera complet une fois que j'aurais éclairci toutes les zones d'ombre qui subsistent. Parmi celles-ci le complexe de Black Mesa, occupait une place de choix mais je pense que nous pouvons considérer que ce problème s'est résolu de lui-même. »
Le G-Man[src]
 

Le centre de recherche de Black Mesa (anglais : Black Mesa Research Facility), ou Centre de recherche fédéral de Black Mesa[1] souvent raccourci en Black Mesa ─ se situe dans une zone désertique reculée du Nouveau-Mexique et présente de nombreuses similitudes à la fois avec le Laboratoire national de Los Alamos et la Zone 51.

À la suite d’une expérience qui tourne au désastre, Black Mesa est envahi par les extraterrestres de Xen. Finalement, le centre est définitivement anéanti par la directive des Black Ops d’y faire exploser une bombe nucléaire pour supprimer toute trace de l’« incident ».

Cette dernière mission échoue puisque quelques hommes et femmes ont pu survivre, et révéler ces événements au monde entier.

Vue d'ensemble Modifier

Recherches et infrastructures Modifier

Le complexe de Black Mesa est bâti sur le site d’anciens silos nucléaires construits dans les années 1950, qui ont depuis été convertis en un vaste institut civil de recherche, dans toutes les disciplines scientifiques. Beaucoup de travaux entrepris dans ce centre font partie des domaines de la recherche scientifique standard, comme les rayonnements, les fusées, la physique théorique, les lasers, les propulsions expérimentales, l’hydraulique, la robotique, l’énergie hydraulique, la génétique et un très large spectre de recherche dans la chimie. Le complexe est également un centre de retraitement des armes nucléaires. En marge de ces travaux officiels de recherches, plusieurs projets secrets sont menés à Black Mesa. On y trouve également de nombreuses recherches classifiées, dont le développement d’armes de haute technologie et de systèmes de défense, la recherche sur les voyages inter-dimensionnels, la téléportation et l’étude du monde Xen. Pendant le trajet de tramway qui ouvre Half-Life, une annonce publique indique que le centre recherche des employés ayant des compétences en physique théorique, biotechnologies et bien d’autres disciplines scientifiques de pointe. Elle dit également que des postes en sécurité et maintenance sont à pourvoir.

Les séquences d’ouverture d’Half-Life et de ses extensions (Blue Shift et Opposing Force) nous en apprennent plus au sujet du centre. Malgré la taille de Black Mesa, il est révélé que le complexe est hautement sécurisé. Par exemple, chaque employé doit se soumettre à une série de vérifications de sécurité lorsqu’il voyage à travers les différents secteurs du centre. Black Mesa est principalement constitué de laboratoires, zones de tests et bureaux administratifs. Ceux-ci, avec des zones de stockages dans des cavernes, constituent la plupart des sous-sols du complexe. Bien que localisée dans un désert, la température intérieure et souterraine est constamment maintenue à 68 degrés Fahrenheit (20 degrés Celsius), grâce à l’efficace réseau de ventilation de Black Mesa.

Comme les employés doivent vivre dans le centre même, Black Mesa contient plusieurs infrastructures pour le personnel, telles que lavomatiques, zones de détente et de sport comme des salons, terrains de basket, piscines, restaurants, cafétérias et au moins un bar servant des boissons alcoolisées. Le centre possède également de nombreux distributeurs automatiques et des zones de restauration pour les employés du centre. On apprend dans Half-Life 2 que le docteur Eli Vance vit à Black Mesa avec sa femme et sa fille. On peut donc supposer que les familles des employés résident dans des complexes-dortoirs. Black Mesa possède également son propre journal, le Black Mesa Times, même si celui-ci possède peut être une publication extérieure. Le manuel de Blue Shift révèle plus de détails à propos du centre. La lettre de recrutement de Barney Calhoun est dans la version originale écrite en français, ce qui laisse penser que le centre recrute du personnel international. Calhoun possède des documents dont plusieurs pages décrivent des animaux étranges, ce qui prouve que le centre regroupe des spécimens d’animaux du monde entier (Il s’agit en fait de créatures de Xen). Un point intéressant est que ces pages décrivent comment, en cas d’urgence, les officiers de sécurité doivent coopérer avec les militaires de l’Unité de Combat en Environnements Hostiles (HECU : Hazardous Environnement Combat Unit), suggérant ainsi que Black Mesa a déjà eu des problèmes d’évasion de spécimens dans le passé. Sûrement pour contrer d’éventuelles évasions de spécimens, ou peut-être un surplus du passé militaire du centre, Black Mesa possède de nombreuses tourelles mitrailleuses automatiques, qui, une fois activées, émergent de leur coupole blindée et font feu sur toute cible mouvante entrant dans leur champ de vision.

La devise de Black Mesa, inscrite sur le manuel de Blue Shift, est : « Travailler pour construire un meilleur lendemain pour l’Humanité entière »[N 1]

Taille du complexe Modifier

L’étendue du centre de recherche est telle que la surface est divisée en sept secteurs lettrés et neuf niveaux numérotés. La majorité du centre est souterraine, où de vastes cavernes et d’anciens silos nucléaires sont reliés par un réseau de tramways électriques. Black Mesa est apparemment autonome, abritant ses propres systèmes de ventilation, plomberie, eaux usées et de génération d’électricité, avec notamment un barrage hydro-électrique et divers types de générateurs et réacteurs électriques. Le centre est rempli de toutes sortes de laboratoires et zones de tests, dont la plupart contiennent des équipements de très haute technologie. Le complexe possède également plusieurs parkings (remplis de SUV aux couleurs de Black Mesa), des arsenaux d’armes nucléaires et conventionnelles, un réseau interne de transport de matériel par train électrique, et même son propre site de lancement de fusées. Black Mesa continue à être approvisionné grâce à une ligne ferroviaire vers le Nouveau-Mexique. On peut supposer que le centre est assez ancien, car certaines zones sont décrites dans le jeu comme « anciennes » ou « abandonnées ». Certaines parties sont également en mauvais état, même si elles sont encore utilisées. La surface de Black Mesa est composée de constructions plus modernes.

Employés Modifier

Le centre est peuplé par deux principaux groupes d’employés : l’équipe scientifique et le service de sécurité de Black Mesa. On peut également y ajouter d’autres catégories d’habitants, telles que le personnel de maintenance et les familles des employés (le Dr Eli Vance le mentionne dans Half-Life 2).

L’équipe scientifique, qui conduit les expériences et fait marcher Black Mesa, semble être recrutée largement dans les milieux universitaires. Les scientifiques sont habillés de chemises bleues, des pantalons blancs (ou marron en utilisant le pack High Definition), des blouses blanches, et des cravates.

Le service de sécurité de Black Mesa est constitué de gardes de sécurité habillés en bleu et équipés de casques en métal, d’armures en kevlar et de pistolets.

Tout le personnel du centre est équipé d’un badge d’identification, et l’annonce du tram automatique rappelle en ouverture d’Half-Life que le personnel doit l’afficher en permanence.

Blue Shift montre que les tensions au sein du centre peuvent parfois être élevées. Ainsi, les scientifiques et les gardes de sécurité ont souvent des disputes et peuvent se révéler de façon surprenante assez rudes les uns envers les autres (ces altercations donnent plus d’humour aux séries Half-Life).

Principaux lieux Modifier

Principaux secteurs Modifier

# Nom Description Images
A Centre d’entraînement
Article détaillé : Secteur A.

Rencontré durant le tutoriel du jeu, le secteur A contient des centres d’entraînements physiques pour le personnel travaillant en milieux hostiles et les agents de sécurité. Les démonstrations sont fournies par des personnages holographiques de haute technologie, tandis que les participants sont constamment surveillés par des officiers d’entraînement. Les cours en milieux hostiles sont dispensés dans d’anciens secteurs industriels du centre.

Sector A composite
B Centre de stockage de liquides réfrigérant
Article détaillé : Secteur B.

La réserve du complexe stocke les liquides réfrigérants pour les milliers d’ordinateurs et de machines de Black Mesa. Elle est vue pour la première fois par Gordon Freeman quand il essaie de s’échapper du secteur C, et est obligé d’y trouver un passage. Barney Calhoun rencontre ce secteur dans Blue Shift, quand il est forcé d’activer les anciens générateurs pour les laboratoires de téléportation.

Sector b lower canal
C Laboratoires de tests et service de contrôle
Article détaillé : Secteur C.

L’un des nombreux laboratoires du complexe, le secteur C est le lieu de travail de Gordon Freeman. Cette zone souterraine est composée d’une vaste chambre construite dans un ancien silo nucléaire, de chambres d’ionisation et de plusieurs bureaux contenant des superordinateurs. Le secteur C abrite également une zone de stockage de combinaisons en milieux hostiles et des zones de recherches sur les lasers. Le secteur C abrite un spectromètre de masse avancé, qui est utilisé pour analyser et découvrir les origines de cristaux trouvés sur Xen par le personnel du complexe Lambda.

Sector C composite
D Administration
Article détaillé : Secteur D.

Découvert tôt dans le jeu, le secteur D abrite les bureaux administratifs, des zones de stockage de matériel et des zones pour le personnel, telles que des cafétérias, cuisines avec de grands réfrigérateurs, des zones de détente et des salons. Bien que ce secteur soit moderne, les parties traversées par Gordon Freeman sont plus anciennes. Les plafonds bas et le manque de fenêtre laissent penser que la majorité du secteur se situe profondément sous terre. À en juger par l’atmosphère glauque et la sensation de malaise de ces bureaux souterrains, on peut penser que le secteur d’administration est une partie relativement ancienne du centre de Black Mesa.

Sector D composite
E Complexe biodôme & Centre de contrôle ferroviaire
Article détaillé : Secteur E.

Zone de haute sécurité et de haute technologie, le biodôme abrite plusieurs laboratoires et zones de tests pour les expériences sur les créatures capturées sur Xen. Localisé très profondément et fermé par de lourdes portes blindées, le biodôme possède aussi des habitats artificiels pour les créatures de Xen, avec des zones d’observation. Il apparaît que certaines zones du biodôme sont encore en construction quand la résonance en chaîne se produit. En se basant sur les propos des quelques survivants et sur l’aspect inquiétant de certains laboratoires, il semble que beaucoup de recherches biologiques ne sont pas conformes à l’éthique. À la suite de la catastrophe, plusieurs aliens s’échappent et tuent le personnel du biodôme.

Cette partie d’une taille relativement petite sert de point de départ de l’ancien réseau ferroviaire de Black Mesa, et fournit l’énergie électrique nécessaire à son fonctionnement, grâce à deux générateurs.

Sector E composite
F Complexe Lambda
Article détaillé : Secteur F.

Zone très sécurisée, le complexe Lambda abrite le réacteur nucléaire de Black Mesa et les laboratoires secrets de téléportation. Le complexe est fortifié avec des fossés et des murs et peut être entièrement scellé avec des portes blindées très épaisses. Le Complexe Lambda a apparemment survécu à de sérieux dommages lors de la résonance en chaîne, et est devenu le dernier refuge pour le personnel survivant qui combat les extraterrestres. Le cœur du réacteur Lambda s’étend sur 4 niveaux du Complexe Lambda, et est utilisé pour alimenter les laboratoires de téléportation. Bien que la structure externe et les murs du complexe soient encore intacts, l’intérieur est chaotique, avec des défaillances techniques et des extraterrestres téléportés de Xen.

Sector F composite
G Système de canaux
Article détaillé : Secteur G.

Vraisemblablement localisé au point le plus profond du centre, le système de canaux est le principal système de transport des eaux usées vers l’usine de retraitement. Le système de canaux est un vaste réseau de ventilation, canaux, traitement des déchets, et s’écoule depuis la surface et l’entrepôt de marchandises. Cette partie du centre semble avoir été épargnée par l’incident. En plus de s’étendre sur plusieurs niveaux, plusieurs parties du système de canaux contiennent des déchets radioactifs.

Sector G composite

Autres zones Modifier

  • Laboratoire de propulsions expérimentales (silo D) : localisé en profondeur dans une caverne et un secteur désert, ce centre utilise un ancien silo de missile nucléaire qui a été converti en laboratoire de tests de propulsion. Deux autres silos abritent le générateur d’énergie et l’installation d’approvisionnement en fioul/oxygène. Après l’incident, le puits d’échappement est occupé par un alien-plante à plusieurs tentacules, qui est capable d’attraper sa proie en écoutant ses mouvements.
  • Ancien système ferroviaire : l’ancien système ferroviaire souterrain de Black Mesa ne semble plus utilisé et même abandonné, en jugeant par l’état de la plupart de ses installations. Cependant, certaines parties sont encore utilisées, comme les générateurs d’énergie et les anciens trams sont encore sur les rails. La plus grande partie de l’ancien système ferroviaire a pourtant été remplacé par un réseau plus moderne de trams électriques. Le système moderne de trams est administré par l’Autorité du transit de Black Mesa.
  • Laboratoires de prototypes du secteur A-17 : révélés dans Blue Shift par le Dr Rosenberg, ces laboratoires abandonnés s’étendent dans le sous-sol du centre et abritent les prototypes des téléporteurs, avec un générateur auxiliaire situé sous les installations. L’âge de cette partie du centre est évident, à en juger par l’utilisation d’un système d’identification rétinienne plus ancien, tout comme les chargeurs de combinaisons en milieu hostiles et les stations de premiers secours. Pendant la durée du jeu, ces laboratoires ont été oubliés et dissimulés derrière de nouvelles constructions, même s’ils contiennent encore beaucoup de matériel de haute technologie et sont encore en bon état. Un panneau indique qu’ils faisaient autrefois partie du secteur A.
  • Dépôts de trains : un large centre des lignes ferroviaires fait le lien avec les dépôts de fret, qui sert également de vaste zone de stockage du matériel qui arrive à Black Mesa. Une ligne ferroviaire vers le réseau civil du Nouveau-Mexique assure le bon approvisionnement de Black Mesa.
  • Laboratoires d’études de la faune aquatique : traversé à la fois dans Half-Life et Opposing Force, ces laboratoires font partie du biodôme et permettent aux scientifiques d’observer la faune aquatique de Xen. Une vaste chambre immergée dans les bas niveaux de Black Mesa contient une cage à ichthyosaure et requin. Un laboratoire endommagé dans Opposing Force contient des réservoirs vitrés et diverses zones d’observation sous les réservoirs, atteignables via des téléporteurs. Il apparaît que la grande majorité du complexe de la faune aquatique a été endommagé lors de l’incident, inondant plusieurs zones et libérant certains spécimens. Cette section contient également des laboratoires immergés, dont un dans un puits extrêmement profond. Bien que cela puisse être une erreur d’inattention des développeurs, le joueur est capable de nager assez longtemps. Ce laboratoire a déclenché des théories selon lesquelles cette section était un laboratoire exotique sous-marin.
  • Dortoirs (niveau 3) : vue uniquement dans la version Half-Life: Decay sur PlayStation 2 du jeu, cette partie contient les quartiers de vie du personnel du centre, avec une bibliothèque, une piscine et plusieurs installations de détente. C’est ici que Gordon Freeman vivait lorsqu’il travaillait à Black Mesa. Son appartement peut être visité et il indique que la chambre moyenne des dortoirs est meublée avec un lit, une télévision et une petite salle de bains avec douche.
  • Installations militaires : en plus de divers mécanismes de défense autour des installations (mitrailleuses automatiques, portes anti-souffle d’explosion…), il existe une preuve évidente qu’une base ou installation militaire est localisée sur ou près du site de Black Mesa. Black Mesa lui-même contient un centre de stockage de têtes nucléaires, une aire de réparation d’infanterie mécanisée, plusieurs arsenaux pleins d’équipement militaire, et des centres accueillant des avions et des tanks. Un Apache AH-64 est également aperçu en ouverture d’Half-Life et Blue Shift. Une autre preuve est le fait connu que les installations étaient dans un premier temps un complexe de silos de missiles.
  • Entrée principale du centre (niveau 1) : jamais vue physiquement dans les jeux, l’entrée principale du centre est un point de contrôle centralisé pour l’entrée de tout le personnel du centre de recherche. Cette partie est seulement signalée sur la carte des trams près du principal ascenseur d’accès au secteur G, dans Blue Shift.
  • Entrepôts de matériel militaire : vaste réseau de zones de stockage, qui recouvrent une grande partie de la surface de Black Mesa, ces installations sont dans un premier temps utilisées pour le stockage de matériel militaire, allant de munitions pour petites armes aux missiles. Elles apparaissent à la fois dans Half-Life et Opposing Force. Au moins deux entrepôts de matériel militaire sont situés près du complexe Lambda, et un autre près du barrage. Celui près du barrage est plus étendu que celui du complexe Lambda, contenant une importante quantité d’armes. Une des zones près du complexe Lambda a été vidée par les Black Ops, laissant seulement quelques caisses et un missile incomplet. La zone de stockage du barrage a aussi été partiellement vidée, alors que les soldats de l’unité de combat en environnement hostile combattaient les Black Ops, laissant derrière eux des caisses d’armes et un véhicule de transport de troupes blindé M3 détruits.
  • Centre de sécurité (zone 3) : localisé juste sous la ligne ferroviaire en provenance des dortoirs, le Centre de Sécurité est le point de contrôle central pour la zone 3 et le secteur C. Le centre est adjacent aux laboratoires des particules de haute énergie, et englobe un hall central, les installations pour le personnel, de vidéo surveillances et une armurerie.
  • Complexe central de Black Mesa : cette toute petite partie du centre de Black Mesa n’est jamais vue dans aucun des jeux. Elle contient des équipements avancés, comme une baie de réparation pour l’infanterie mécanisée. C’est censé être le point de commande central du centre, où les activités des scientifiques et de leurs ordinateurs sont surveillées jour après jour. Le centre des opérations tactiques situé en surface mentionnée dans une annonce lors du jeu est peut-être localisé là bas. On suppose que le bureau de l’administrateur y est également. Le complexe central communique avec le bunker Lambda.
  • Centre de retraitement des déchets de Black Mesa : visité dans Half-Life et Opposing Force, le centre de retraitement des déchets de Black Mesa est l’installation centrale pour le traitement de matériels toxiques et chimiques, déchets en tout genre et eaux usées. Pendant Opposing Force, une partie de cette installation est le repaire d’une créature venue de Xen, appelée Pit Worm.
  • Dortoirs en surface (zone 8) : un des nombreux dortoirs situés en surface de Black Mesa est dans la zone 8. Un système de transport en commun ne commence pas très loin des appartements, avec l’entrée Est du personnel de Black Mesa un peu plus au nord. Barney Calhoun vivait ici.
  • Centre de transit (zone 9) : le centre de transit de la zone 9, qui est situé dans les soubassements du complexe, constitue un des nombreux points de contrôle de sécurité de Black Mesa. Les trams qui transitent par ce centre sont ensuite aiguillés vers les lignes des secteurs C et E.
  • Entrepôt de fret : localisé à la surface du centre, l’entrepôt de fret est l’une des nombreuses zones de stockage de Black Mesa. Cette zone stocke les documents, matériels et équipements du niveau 4, qui sont ensuite transportés en dehors de Black Mesa via le système ferroviaire du Nouveau-Mexique.
  • Laboratoires de particule de haute énergie : vu brièvement au début de Blue Shift, ce secteur est réservé à la recherche sur les particules de haute énergie, avec des applications possibles pour les armes.
  • Laboratoire de recherche biologique avancé : le laboratoire de recherche biologique avancé est un secteur qui s’étend sur deux niveaux, comme le hall du biodôme. Il est situé au-dessus et sous la surface, près du barrage hydro-électrique. Le premier niveau est réservé au laboratoire de recherche biologique, où les scientifiques conduisent des recherches, de la chirurgie exploratrice et des dissections sur des animaux vivants de Xen, afin d’observer leur habitat naturel, leur régime alimentaire, leurs caractéristiques et leurs capacités de survie. Le second niveau accueille un laboratoire de recherche sur les armes, qui est utilisé pour le développement d’armes de hautes technologies, sûrement pour produire des armes contrant les défenses des créatures de Xen.
  • Laboratoires de tests des fusées (silo E) : localisé dans le secteur E et atteignable via l’ancien réseau ferroviaire, les laboratoires de tests des fusées (incluant le silo E) sont les installations principales pour les tests de prototypes de propulsion de fusée, incluant le satellite Lambda. Durant l’incident de Black Mesa, le Dr Gordon Freeman lance un satellite en orbite géostationnaire, dans le but de fermer les déchirures dimensionnelles apparues dans le centre.
  • Complexe Gamma : juste à côté du complexe Lambda, le complexe Gamma est l’un des secteurs les plus secrets et moderne de Black Mesa, et est peut être une sous-division du biodôme. Le complexe Gamma abrite des laboratoires de quarantaine, qui sont utilisés pour étudier les processus biologiques et les propriétés physiques des organismes vivants sur Xen. Le complexe Gamma comprend aussi des prototypes de téléportation qui ouvrent de petites déchirures entre la Terre et Xen, afin de permettre un ramassage aisé et sécuritaire de la vie extraterrestre. Il a été utilisé par le Dr Richard Keller dans Half-Life: Decay pour stopper les effets de la résonance en chaîne et produire une anti-résonance.
  • Opérations satellite (zone 2) : cette zone est à la surface à côté du centre d’entraînement du secteur A et abrite des zones de stockage et un grand plateau de lancement de satellite. Aperçu uniquement dans Half-Life: Decay quand le Dr Colette Green et le Dr Gina Cross escorte le Dr Rosenberg pour contacter les militaires afin qu’ils éliminent les extraterrestres.
  • Tour de contrôle aérien de Black Mesa : ce bâtiment est adjacent à une large piste d’atterrissage et sert à surveiller et contrôler le trafic aérien dans l’espace aérien proche de Black Mesa. Des codes spéciaux d’autorisation doivent être entrés dans ce bâtiment avant qu’une fusée ne soit lancée.
  • Unité de stockage (niveau 4) : vu uniquement dans Opposing Force, l’unité de stockage du niveau 4 contient des stationnements, mais au sous-sol il y a un convoyeur servant au transport de vivres mis en boîte en direction du système de transport en commun. L’unité de stockage du niveau 4 est infestée par une créature connue sous le nom de Gene Worm à la fin d’Half-Life: Opposing Force.
  • Générateur auxiliaire : localisé dans le secteur B, il est le générateur auxiliaire du prototype de générateurs de champs de téléportation, au-dessous duquel il est situé. Durant l’incident de Black Mesa, la majorité de l’installation est occupée par le personnel militaire, et miraculeusement la majorité de l’installation semble intacte après les effets de la résonance en chaîne.

Histoire Modifier

D'une base militaire... Modifier

Black Mesa est construit à la fin des années 40 dans le désert du Nouveau-Mexique près de la frontière mexicaine. Une fois la construction terminée, le complexe sert de site de lancement d’ICBM en cas de guerre nucléaire avec l’URSS. L'armée l'emploie durant les années 1950 et 1960 mais dans les années 1970 à la suite de la baisse des tensions avec l’URSS, la base militaire américaine de Black Mesa est désaffectée et abandonnée par l’armée américaine.

...à un centre de recherche scientifique. Modifier

Rachetée par des investisseurs américains privés, l’ancienne base américaine de Black Mesa est reprise en main et agrandie constamment pour y développer des recherches scientifiques toutes catégories. La base devient le centre de recherche de Black Mesa. Durant les années 80-90 et jusqu'à sa destruction dans les années 2000 le centre va s'agrandir de plus en plus dépassant en importance son rival Aperture Science.

L’incident de Black Mesa Modifier

Les événements de l’incident de Black Mesa sont déclenchés lors d’une expérience de routine menée par l’équipe des matériaux anormaux dans le secteur C, chambre de tests C-33/a. Lorsque l’assistant-chercheur Gordon Freeman pousse un échantillon cristallin dans le faisceau d’un spectromètre d'anti masse surchargé, l’expérience entraîne une résonance en chaîne, qui occasionne de sérieux dégâts à toute l’infrastructure du centre et à ses communications, tant extérieures qu’intérieures.

Au même moment, la résonance en chaîne provoque l’ouverture de déchirures dimensionnelles, téléportant ainsi des créatures intelligentes et de la faune sauvage du monde Xen. Les créatures commencent alors à attaquer le personnel du centre, causant le chaos dans Black Mesa, et poussant les habitants du centre à tenter de s’enfuir par tous les moyens possibles.

Peu après la résonance en chaîne, les soldats de l’unité de combat en environnement hostiles entrent dans Black Mesa, avec pour ordres de maîtriser l’incident en tuant les créatures extraterrestres et en réduisant au silence le personnel civil du centre. Si les soldats remportent d’abord un succès, leur avantage diminue ensuite, face aux attaques incessantes des créatures de Xen, du service de sécurité, des forces spéciales Blacks Ops, des aliens de la race X et de Gordon Freeman.

Aidé par le personnel survivant du centre et équipé de sa combinaison de protection en milieux hostiles, Freeman engage le combat à travers le centre, tuant de nombreux soldats et détruisant du matériel militaire, tel que des tanks, hélicoptères, mitrailleuses automatiques et mines à détection laser.

Comme les créatures de Xen gagnent constamment du terrain dans le centre et infligent toujours plus de dégâts aux militaires, l’UCEH commence une hâtive et incomplète évacuation, laissant la situation aux Black Ops, qui commencent à exécuter les quelques survivants abandonnés de l’UCEH et du personnel du centre. Les Black Ops, subissant d’importants dommages de la part des nouvelles créatures de Xen vont finalement évacuer le centre.

Depuis les premiers instants de l’incident, plusieurs membres de l’équipe scientifique travaillent depuis le complexe Lambda (relativement épargné par la catastrophe) pour tenter de fermer les failles dimensionnelles entre Black Mesa et Xen, en lançant en orbite un satellite géostationnaire. Finalement, le docteur Freeman atteint le complexe Lambda et, après avoir réactivé le réacteur nucléaire, est téléporté sur Xen.

Le centre de Black Mesa par lui-même est endommagé par la résonance en chaîne et l’invasion de Xen qui en résulte, et subit de sérieux dommages à la suite de l’occupation militaire. Bien que le sort final de Black Mesa reste inconnu, il apparaît qu’une grande partie du centre est détruite par une tête nucléaire installée profondément dans le centre par les Black Ops à la fin d’Half-Life: Opposing Force.

Les survivants Modifier

Bien que la majorité du personnel de Black Mesa soit décédé dans le centre lui-même, plusieurs membres de l’équipe scientifique et du service de sécurité ont survécu et ont pu s’enfuir. Le Dr Gordon Freeman est téléporté sur Xen par l’équipe Lambda et ne retourne pas à Black Mesa, acceptant, contraint et forcé, d’être employé par le mystérieux G-Man qui le place en stase. Le Dr Wallace Breen, l’administrateur du centre, s’enfuit par des moyens inconnus. Le Dr Isaac Kleiner, un membre de l’équipe Lambda, réussit à s’enfuir, tout comme le Dr Eli Vance, un haut scientifique des équipes des matériaux anormaux et Lambda, sauvant avec lui sa jeune fille Alyx. L’agent de sécurité Barney Calhoun s’enfuit avec le Dr Rosenberg, un haut scientifique à l’origine du premier projet de téléportation, et deux autres scientifiques (Walter Bennett et Simmons) dans un véhicule tout-terrain de Black Mesa, peu après l’incident, après s’être téléportés hors du centre en utilisant un vieux prototype de téléporteur. Le caporal Adrian Shepard, un soldat de l’UCEH, après avoir combattu un énorme extraterrestre est détenu par le G-Man dans un endroit où il ne lui est plus possible de « faire du mal ». Enfin, un autre scientifique membre du laboratoire des matériaux anormaux le Dr Arne Magnusson réussit à s'enfuir par des moyens inconnus. Aucune information n’indique que d’autres personnels de Black Mesa se sont enfuis. A quelques exceptions près, tous seront présents dans Half-Life 2, et à l'exception du Dr Wallace Breen ils s'engageront dans les rangs de la résistance.

Behind the scenes Modifier

Liste des apparitions Modifier

Principaux jeux Modifier

Divers Modifier

Notes et références Modifier

Notes Modifier

  1. Working to make a better tomorrow for all mankind.


Références Modifier


Voir aussi Modifier

Article connexe Modifier

Précédé par
N/A
Scénario de Half-Life Suivi par
Xen
Précédé par
N/A
Scénario de Half-Life: Blue Shift Suivi par
Xen

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.