FANDOM


La traduction de cet article ou de cette section doit être revue.
Le contenu est difficilement compréhensible vu les erreurs de traduction, qui sont peut-être dues à l'utilisation d'un logiciel de traduction automatique.

Discutez des points à améliorer en page de discussion ou modifiez l'article.


« Voilà ce qui arrive si vous résistez. Ou si vous êtes au mauvais endroit, au mauvais moment.  »
— Alyx Vance, Half-Life 2: Episode One

C'est le produit de l'extrême brutalité de l'ingénierie de type Synth menée par le Cartel, un stalker ou traqueur[N 1] est un être humain qui a reçu de considérables modifications, aussi bien à la fois physiques que mentales.

Vue d'ensemble Modifier

À peine reconnaissables en tant qu'êtres humains, les stalkers ont subi des procédures chirurgicales drastiques et une implantation synthétique. Les différents membres d'un stalker (les mains et les jambes) ont été retirés et remplacés par des augmentations métalliques boulonnées, qui leurs offrent une agilité réduite et cela se traduit par une démarche lente tel un zombie. En apparence, ils semblent incapables de communiquer, ils ne peuvent pousser que des rugissements ou bien des gémissements, probablement parce qu'on leur a retiré leurs cordes vocales en causant de sévères dommages au larynx ou bien ils ont été les victimes d'une altération mentale.

Afin de faciliter leur entretien et d'assurer leur dépendance vis-à-vis du Cartel, les voies digestives des stalkers ont été retirées, ce qui leur a permis de survivre uniquement grâce à une solution nutritive administrée par leur orifice gastrique. Les corps des stalkers sont extrêmement atrophiés et squelettiques, avec très peu de tissu musculaire ou de tissu adipeux. Leurs traits faciaux ont été remplacés par une plaque de métal, leurs « yeux » sont de simples piqûres et tous signes de leurs organes reproducteurs ont été enlevés chirurgicalement.

Ils ont de petites plaques sur les charnières à côté de leurs « yeux », qui peuvent se refermer pendant les périodes d'inactivité. L'ouverture de ces plaques semble les rendre actif de nouveau, comme nous avons pu l'apercevoir dans le train de Half-Life 2: Episode One.

Dans Half-Life 2, avant la déstabilisation du noyau de la Citadelle, les stalkers étaient généralement supervisés par des soldats du Cartel. Après que le noyau soit sur le point de détruire la ville, les stalkers se sont alors retrouvés seuls (car le Cartel se démenait pour évacuer la ville) et n'ont pas semblé réagir à la situation qui se détériorait.

Les stalkers sont naturellement troublants tant par leur apparence que par les sons qu'ils produisent. Alyx Vance, habituellement de nature calme, est visiblement dérangé par eux.

Applications  Modifier

  • Le processus de transformation en stalker s'effectue à Nova Prospekt, après quoi, ils sont transportés à la Citadelle, où ils effectuent un travail unique dont d'autres nexus n'ont pas besoin, où ils sont tenus de maintenir le noyau de la Citadelle et de le protéger des intrus.
  • Ils sont transportés par train, et sont confinés dans des cosses pendant le transport.
  • En dépit d'être aperçu à Nova Prospekt et à la Citadelle, les stalkers ne sont jamais réellement engagés dans des combats pendant Half-Life 2. Cependant, il est possible de d'engager un combat avec eux afin de réaliser plus facilement les objectifs de la mission dans Half-Life 2: Episode One, car leurs lasers empêchent certaines tâches d'être complétées.
  • Episode One est aussi l'endroit où la nature exacte des stalkers est révélée pour la première fois. Dans Episode One, le joueur et Alyx entrent dans la citadelle. Après une courte progression, ceux-ci entrent dans une pièce dans laquelle deux stalkers travaillant sur un champ de force, empêchant temporairement toute progression. Alyx déclare à ce sujet qu'« ils ne nous embêteront pas si on les laisse tranquilles. ». Il est intéressant de noter que lorsque le joueur est au cœur de la Citadelle et choisit de tuer l'un des deux stalkers, le joueur restant se retourne pour affronter le joueur et rugir sur Freeman. Le Stalker procédera alors à l'attaque du joueur avec l'outil laser. Au contraire, si le joueur est assez rapide pour traverser un pont de terrain avant qu'il ne se désactive, les Stalkers peuvent être approchés face à face, et ne pas attaquer le joueur mais plutôt s'en aller comme si de rien était.
  • Il semble que les citoyens de cité 17 aient une connaissance et une compréhension complètes des Stalkers, de ce qu'ils sont, et comment et où ils sont «fabriqués». Alyx Vance commente sur Nova Prospekt : « Avant, c'était une prison de haute sécurité mais c'est devenu pire que ça. » Barney Calhoun fait également le commentaire « Il allait prendre l'express pour Nova Prospekt. » au début du jeu, et parfois les membres de la Résistance disent: « Ils ne feront jamais de moi un traqueur. » Cependant, cette connaissance peut être limitée aux membres de la Résistance.
  • Il est probable que les nouveaux arrivants à Cité 17 ont été triés s'ils pouvaient vivre comme des citoyens normaux ou être identifiés comme «inaptes» et être condamnés à Nova Prospekt. Au tout début de Half-Life 2, cela se voit lorsque Gordon Freeman arrive à un terminal de sécurité et qu'un garde-robot inspecte plusieurs citoyens et leur ordonne de se rendre à des endroits précis. En outre, comme Barney Calhoun l'a mentionné, il a à peine sauvé Gordon d'être envoyé à Nova Prospekt dans un train.
  • Selon Alyx, être transformé en un Stalker est une forme de punition pour les combattants de la Résistance capturés, « ou si vous êtes au mauvais endroit, au mauvais moment. »

Succès associés Modifier

Half-Life 2: Episode One Modifier

HL2EP1 Pacifiste Pacifiste (10G)
Encerclez le noyau de la Citadelle sans tuer de stalkers.


Behind the scenes Modifier

  • Les stalkers devait initialement pouvoir se battre dans Half-Life 2, mais cette fonctionnalité n'a pas été conservée, elle a été réintroduite plus tard dans Episode One .
  • Les stalkers de Half-Life 2 Beta ont la possibilité de réaliser des attaques de mêlées, leur attaque laser inflige davantage de dommages et ils émettent des cris perçants lorsqu'ils sont tués.

Galerie Modifier

Liste des apparitions Modifier

Principaux jeux Modifier

Divers Modifier

Notes et références Modifier

Notes Modifier

  1. « They're never gonna make a stalker out of me. » et en français : « Ils ne feront jamais de moi un traqueur. » ─ Une des répliques de citoyens dans Half-Life 2.


Références Modifier


Voir aussi Modifier

Bibliographie Modifier

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.